On oublie souvent que Jean-Claude Kaufmann n’est pas seulement le sociologue aux livres à succès sur la vie quotidienne des français comme Un lit pour deux qu’il vient de publier (Jean-Claude Lattès, 2015). Il est aussi l’un des meilleurs spécialistes de l’identité et des mécanismes identitaires. Son livre L’invention de soi, une théorie de l’identité (Armand Colin, 2004) demeure à cet égard un livre de référence. Identités, la bombe à retardement publié aux Editions Textuel la première fois en mars 2014 a été l’objet d’une réimpression dans la foulée de sa sortie. C’est ici une nouvelle édition avec une préface rédigée par l’auteur suite aux attentats du 7,8,9 janvier 2015.