Né en 1958 au Japon, Naoya Hatakeyama est un artiste reconnu au Japon et en Europe du Nord. En 2003 la grande exposition que lui consacrent les Rencontres Internationales Photographiques d’Arles permettait la découverte d’un « grand » de la photographie dite plasticienne. Par ailleurs, il a reçu des prix prestigieux, dont celui du photographe de l’année 2003 remis par la société photographique japonaise, pour sa réflexion sur les fondements et la structuration des villes modernes dont Tokyo. Son travail sur l’espace et l’architecture industrielle permet de mettre en place un véritable questionnement sur le rapport de l’architecture, vidée de toute présence humaine, au milieu dans lequel elle se déploie.