Jacques Grison, est né et a grandi à Verdun. Photographe, depuis 1981, membre de l’agence Rapho, il consacre une partie importante de sa photographie aux personnes les plus vulnérables d’entre nous. Il mène également un travail sur la mémoire dans sa région natale, La lorraine. Il a accompagné durant plusieurs années les derniers mineurs de charbon en France. Il a publié, notamment Mineurs : Les derniers seigneurs du charbon, (Flammarion, 2005), Le jour où j’ai changé de vie (AFPA, 2007) et contribué à Clichy sans Cliché (Delpire, 2006).