Bernard Plossu souhaitait devenir cinéaste. C’est donc en cinéphile averti et passionné qu’il devient photographe. Auteur de nombreux livres et d’expositions, on lui doit notamment Le Voyage mexicain (Contrejour, 1979, Images en manœuvres, 2012), So long (Yellow now, 2007), Europa (La Fabrica, 2012), Monet intime (Filigranes, 2012) et Couleurs Plossu (Hazan, 2013).