Erwin Blumenfeld a mené une approche singulière de la photographie de mode, fort de son expérience « dadaïste » : maquillage des modèles qu'il réalise souvent lui-même, manipulations diverses dans l'obscurité de son laboratoire, il n'hésite jamais à jouer avec les couleurs qu'il sature, décompose, filtre, colle ton sur ton…