Mona Ozouf, agrégée de philosophie, a d’abord enseigné la philosophie en lycée et en classes préparatoires avant de bifurquer vers l’histoire. Elle a consacré l’essentiel de son œuvre à la Révolution française ; puis à la France républicaine et à l’école publique ; et enfin aux rapports de la littérature et de la démocratie.