Février 2005
27 €
336 pages
160 x 220 mm
2-84597-134-6
sous la direction de Laurent Balandras
Protest Song
La chanson contestataire dans l’Amérique des sixties
Ce livre n’est pas un documentaire mais un concert. Il débute en 1961, à New York, lorsque Bob Dylan arrive au Village un soir d’hiver et se conclut à Noël 1972 alors que Joan Baez chante sous les bombes américaines, à Hanoï. Entre-temps, la musique aura connu deux révolutions : le protest song dont Dylan devient l’icône et la british invasion qu’incarnent sublimement les Beatles. Les guitares acoustiques puis électriques vont accompagner l’Amérique des années 1960 dans ses combats contre la ségrégation raciale puis contre la guerre du Viêt-nam. Les Noirs, les femmes, les juifs, les Amérindiens et les socialistes répondent en chansons à l’oppression dont ils sont victimes dans le pays censé les libérer des fascismes. Ironiquement, leurs messages participent à la globalisation de la musique en tant qu’industrie… Les auteurs, Yves Delmas et Charles Gancel, délivrent une vision libre et documentée des faits, des textes et des sons qui ont bouleversé la planète.
Yves Delmas

Charles Gancel et Yves Delmas sont des quadragénaires passionnés par une époque riche en indiscipline et en rupture, celle des sixties. Charles Gancel est l’auteur d’un recueil de nouvelles, Les Œufs (Buchet-Chastel, 2004). Leurs responsabilités professionnelles (l’un est PDG d’une société de consulting et l’autre dirigeant d’une société en Espagne) ne les empêchent pas d’être respectivement de bon et piètre guitaristes et surtout des critiques avertis. Ils signent ici un ouvrage exhaustif, érudit et toujours plein d’humour.