18,29 €
216 pages
160 x 210 mm
Broché.
2-84597-030-7
Cahiers du Kosovo
L’urgence de l’école
« Quelque chose s’est produit qui a fait que le Kosovo est entré dans ma vie dans le courant du mois d’avril 1999, quelque chose d’assez fort qui me fasse sortir de mon trou, qui rende impossible que je continue, jour après jour, à regarder les images à la télévision sans rien faire. » Martine Storti décide alors de partir au Kosovo afin d’organiser la scolarisation des enfants. Elle est persuadée que pour les enfants et les adolescents, retourner le plus vite possible à l'école ou au lycée, c'est retrouver, au sortir de la guerre, de l’exil, de la souffrance et de la violence, quelque chose qui ressemble à la paix. C’est le journal de bord qu’elle a tenu pendant deux ans qu’elle livre ici. Il raconte un Kosovo quotidien. Un témoignage passionnant quand l'école devient urgence humanitaire. Après avoir été professeur de philosophie puis journaliste, Martine Storti est aujourd’hui inspectrice générale de l’Éducation nationale.

Après avoir été professeur de philosophie puis journaliste, Martine Storti est aujourd’hui inspectrice générale de l’Éducation nationale. Elle a participé à deux ouvrages collectifs (L’Identité française, Tierce,1985. Le Féminisme et ses enjeux, Édilig, 1988). Elle a écrit Un chagrin politique, L’Harmattan. 1996.