69 €
250 x 370 mm
Réédition
Format à la française avec lecture à l’italienne
Relié cousu-collé avec toilé
50 photos en quadrichromie
Rivages
Publié pour la première fois en 2003, Rivages est désormais un livre culte. Le voici enfin réédité.
Il comporte ainsi une quinzaine de nouvelles photographies, réalisées notamment pour le Conservatoire du Littoral. L’ensemble a fait l’objet d’une nouvelle sélection plus resserrée, créant une dramaturgie plus forte.
Si Harry Gruyaert confronte le sens de sa démarche photographique à la ligne d’horizon, s’il confronte également son travail à sa propre culture flamande – celle des tableaux chargés de nuages bas où s’épanchent ça et là des écharpes de lumière, le photographe renouvelle aussi notre perception du paysage avec ses jeux subtils d’ombre et de lumière, de transparence et de profondeur.
Ce « moment poétique » sous-tend l’œuvre de Harry Gruyaert pour qui photographier permet de faire surgir les conditions d’un émerveillement.

« Beau, certainement, et plus que ça : troublant » (Le Monde 2)

« Vibrations de couleurs, reflets intenses, tout évoque ce vertige de bien-être, cet instant précieux, fulgurant, éblouissant, lorsque la clarté inonde le monde d’optimisme et de douceur. » (Vogue)

Né en 1941 en Belgique, Harry Gruyaert débute sa carrière dans les années 1960 comme directeur de la photographie pour la télévision flamande. En 1965, il fait son premier voyage au Maroc où il retournera pendant près de vingt ans. Parallèlement, il poursuit son travail sur la Belgique, dont il publiera Made in Belgium, en 2000. En 1972, il s'installe à Paris. Il reçoit le premier prix Kodak de la critique photographique en 1976, et poursuit ses voyages, notamment en Égypte, en Inde, au Viêt-nam, au Moyen-Orient, au Yémen, en Chine et en Italie. Des rivages de la mer du Nord aux rues du Caire, des étendues de la baie de Somme aux paysages marocains, il poursuit un même but : capter la subtilité de la lumière et la force de la couleur. Harry Gruyaert est membre de Magnum photos depuis 1981.. Il reçoit le premier prix Kodak de la critique photographique en 1976, et poursuit ses voyages. Schrimer-Mosel publie Morocco en 1990, un livre qui fait date. Robert Delpire a publié en 2000 Made in Belgium.