16 septembre 2009
23 €
176 pages
145 x 200 mm
Broché
978-2-84597-347-3
L' Évidence du possible
Photographie moderne et surréalisme
Historien de l’art, Herbert Molderings est aujourd’hui, en Europe, l’un des historiens et penseurs de l’image photographique les plus réputés. Depuis maintenant près d’une trentaine d’années, il élabore une œuvre théorique majeure sur la photographie moderne et surréaliste.
 Dans le présent volume, il revient sur ce moment fondateur de l’histoire de la photographie. Il analyse le cheminement de quelques photographes : Brassaï, Ubac ou Umbo, leur relation avec le Bauhaus ou l’École de Paris, se penche sur l’un des livres-clé de Man Ray, ou rééxamine les rapports d’André Breton avec l’image photographique. À partir d’une analyse pointue des sources, mais dans un style toujours alerte et accessible à tous, Molderings nous invite à un parcours à travers le modernisme photographique, entre Berlin et Paris, Nouvelle vision et Surréalisme.

Ouvrage édité avec le soutien du CNL, du Centre allemand d’histoire de l’art et du Kunststiftung NRW.


Historien de l’art, professeur à l’Université de Bochum, en Allemagne, Herbert Molderings est aujourd’hui, en Europe, l’un des historiens et penseurs de l’image photographique les plus réputés. Il vit à Cologne et à Paris, et a été commissaire de la partie « Photographies » de l’exposition L’École de Paris. 1904-1929, la part de l’Autre, au Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2000. Il est l’auteur en 2008 de Die Moderne der Fotografie (Hambourg, Philo Fine Arts) ; L’Évidence photographique. La conception positiviste de la photographie en question (Éditions de la Maison des sciences de l’homme/Centre allemand d’histoire de l’art) ; Atelier Man Ray (Cologne, Walter König).