28 septembre 2011
59 €
204 pages
330 x 305 mm
relié
978-2-84597-419-7
La Souffrance et la joie de la lumière
Voici la première grande monographie rétrospective consacrée à l’œuvre d’Alex Webb, photographe américain membre de Magnum. Reconnu comme l’un des pionniers de la photographie couleur aux Etats-Unis, depuis les années 1970, Webb a su créer des photographies marquées de fortes couleurs et d’une lumière intense.
Son talent empreint d’humour et d’ironie s’exerce particulièrement quand il met en scène les tensions culturelles et raciales. L’ouvrage présente des œuvres majeures comme des photographies jamais publiées auparavant retraçant plus de trente ans de carrière d’un des maîtres de la photographie contemporaine.

« Depuis plus de trente ans, Alex Webb s’attache à photographier des lieux brûlants écrasés de soleil, moins pour évoquer le phénomène physique de la chaleur, que pour insuffler à cette dernière une dimension métaphysique. Ses photographies suggèrent la présence d’une énergie sous tension, l’impression d’un équilibre précaire d’où l’action semble toujours prête à jaillir. Le spectacle qu’il crée est à la fois délirant et délibéré. » Max Kozloff


Les photos d’Alex Webb ont été publiées dans de nombreux magazines (New York Times Magazine, Life, National Geographic…). Il a reçu le prix Leica Medal for Excellence (2000) et le Premio Internacional de Fotografia Alcobendas (2009). Alex Webb est membre de Magnum Photos depuis 1976.