18 septembre 2013
29 €
208 pages
160 x 210 mm
Broché
978-284597-467-8
60 photographies
L' Abstraction invisible
Collection « L’Écriture photographique » dirigée par Clément Cherroux
Entretien avec Christophe Berthoud

Rares sont les photographes qui ont suscité presque spontanément leur légende, au prix parfois d’une simplification. Auteur d’une écriture photographique inventive, Bernard Plossu est parti glaner des images dans les franges du réel où les photographes n’allaient pas, ou peu : des photographies imparfaites du point de vue d’une certaine orthodoxie, tremblées, bougées, sombres ou surexposées, mais traductions fidèles d’une expérience. Bernard Plossu a inspiré beaucoup de photographes, qui n’ont pas toujours vu que cet abandon à l’expérience reposait en réalité sur une vision extrêmement maitrisée et structurée.
Plossu exhausse des détails, promeut les instants « non décisifs », réhabilite des lumières dont les autres se défient. Si les grandes lignes de l’aventure plossienne sont en partie connues (l’errance mexicaine, le premier reportage dans la jungle, la découverte des beatniks puis des hippies…), ce livre d’entretiens aborde surtout une autre trajectoire, spirituelle, esthétique et donne la mesure de la place atypique qu’occupe Plossu dans la création contemporaine.


Bernard Plossu souhaitait devenir cinéaste. C’est donc en cinéphile averti et passionné qu’il devient photographe. Auteur de nombreux livres et d’expositions, on lui doit notamment Le Voyage mexicain (Contrejour, 1979, Images en manœuvres, 2012), So long (Yellow now, 2007), Europa (La Fabrica, 2012), Monet intime (Filigranes, 2012) et Couleurs Plossu (Hazan, 2013).

Christophe Berthoud a notamment préfacé le livre 8 / Super 8 de Bernard Plossu (Yellow Now, 2012).