Editions Textuel -  1968 : Un monde en révoltes
ISBN : 2-84597-293-3

19,90 €
192 pages
160 x 210 mm

Parution le 30.11.-1

1968 : Un monde en révoltes

Contretemps 22

Tariq Ali Catherine Samary Aysen Ulysal Arturo Anguiano Nanako Ibana Diego Giachetti Max Elbaum Karol Modzelewski

En 2008, il devient de plus en plus difficile de restreindre la révolte de Mai 68 à une joyeuse bande d’étudiants privilégiés du Quartier Latin, impatients d’occuper les positions dominantes des champs politique ou médiatique. Mai 68 ne fut pas un événement exclusivement français : dans de nombreux pays, les jeunes et les travailleurs ont eux aussi fait entendre leur voix et mené la contestation. Il faut également souligner que Mai 68 non seulement a été vécu dans les universités et les lycées de France, mais aussi et surtout dans les entreprises occupées par leurs salariés en grève, et que l’on a assisté à la remise en cause de l’ensemble des rapports d’autorité.
C’est dans ce contexte que ce dossier de ContreTemps entend apporter sa contribution spécifique à cette re-découverte de 68, et cela en développant deux axes de réflexion :- opérer un panorama international de la contestation en 68, des articles seront ainsi consacrés à 1968 au Pakistan, à la Turquie, à la Yougoslavie, au Mexique, au Japon, à l’Italie, au Brésil, aux Etats-Unis et à la Pologne.- effectuer un retour critique sur les catégories communément utilisées pour penser 68 en pointant leurs limites intellectuelles et en signalant, pour mieux le combattre, ce qui a permis à un récit tronqué de s’imposer.
Mai 68 dans le monde - Pakistan : Tariq Ali - Turquie : Aysen Uysal - Yougoslavie : Catherine Samary - Mexique : Arturo Anguiano - Japon : Nanako Ibana - Italie : Diego Giachetti- Brésil : Ricardo Antunes - USA : Max Elbaum - Pologne : interview Karol Modzelewski
Retour sur les catégories - Le romantisme de Mai 68 : Michael Lowy - Mai 68 : « Crise politique » ou « révolution » ? : Michel Dobry (entretien) - Comment enterrer Mai 68 ? : René Mouriaux- La découverte du « totalitarisme » par les ex-maoïstes : Michael Scott Christofferson (entretien)